IMPORTATION DIRECTE !!!

Afin de pouvoir proposer des produits haut de gamme à des prix maitrisés, nous importons directement tous les poduits de chez nos producteurs partenaires, sans aucun intermédiaire.

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Newsletter



ORIGINES DU PORC IBERIQUE. 

 

Il y a plusieurs théories quant à l’origine des porcs ibériques, la majorité d’entre elles est d’accord sur le fait que cet animal unique est un croisement direct des sangliers (Sus Scrofa et Sus Mediterraneus)  avec des porcs domestiques (Sus Scrofa Domesticus).

 

Selon la légende, les premiers porcs domestiques ont été importés dans la péninsule Ibérique par les Phéniciens en provenance du Liban et de la Syrie. Le croisement de ces porcs domestiques avec des sangliers locaux a donné lieu aux premiers porcs noirs Ibériques aux alentours de l'an 1000 avant JC.

 

Il a fallu plus de 3000 ans pour que les Espagnols partagent l'excellence de ce jambon avec le reste du monde !

 

 

 

Depuis la préhistoire, le porc Ibérique a vécu dans des conditions de totale liberté, principalement dans les montagnes de l’ouest de l’Espagne, le long de la frontière Portugaise, mais également en Andalousie.

 

Le porc Ibérique a la peau mate avec un manteau clairsemé, une tête relativement petite, un front étroit presque en pointe, un museau pointu et des jambes longues et minces. Le poids du porc Ibérique adulte varie entre 100 et 150 kg pour les femelles et entre 150 et 200 kg pour les mâles, en fonction de l'alimentation de l'animal,et de son activité physique dans les Dehesas.

 

Le porc Ibérique est adapté aux rudes conditions des pâturages des montagnes du sud de la péninsule Ibérique, notament grâce à son métabolisme anabolique et son importante capacité de lipogenèse (processus biochimique permettant la synthèse des lipides en général et des acides gras en particulier). Déjà très tôt, son alimentation est en grande partie composée de glands, (nourriture riche en hydrate de carbone facile à trouver dans les Dehesas Espagnoles).

 

Son alimentation, son écosystème et ses caractéristiques morphologiques sont très différents de ceux du porc commun (porc blanc), on comprendra facilement que les produits dérivés tels que les jambons, les palettes, le lomo ou le chorizo sont autrement plus qualitatifs que ceux de ses cousins Européens tant du point de vue gustatif que d'un point de vue des bienfaits de sa consommation.