Le porc ibérique

ORIGINES DU PORC IBERIQUE

Il y a plusieurs théories quant à l’origine des porcs ibériques, la majorité d’entre elles est d’accord sur le fait que cet animal unique est un croisement direct des sangliers (Sus Scrofa et Sus Mediterraneus)  avec des porcs domestiques (Sus Scrofa Domesticus).

La légende voudrait que les premiers porcs domestiques aient été importés dans la péninsule Ibérique par les Phéniciens qui arrivaient du Liban et de la Syrie. Le croisement de ces porc domestiques avec des sangliers locaux à donné lieu aux premiers porcs noirs Ibériques aus alentours de 1000 avant JC.

Comme vous pouvez le constater, il a fallut plus de 3000 ans pour que les Espagnols puissent partager le meilleur jambon du monde avec le reste du monde !

Depuis la préhistoire, le Porc Ibérique à vécu dans des conditions de totale liberté, principalement dans les montagnes de l’ouest de l’Espagne, le long de la frontière Portugaise, mais également en Andalousie.

Le porc Ibérique a la peau mate avec un manteau clairsemé, une tête relativement petite, un front étroit presque en pointe, un museau pointu et des jambes longues et minces. Le poids du porc ibérique adulte varie entre 100 et 150 kg pour les femelles et entre 150 et 200 kg pour les mâles, cela dépend de l'alimentation de l'animal, de son activité physique dans les dehesas.

Le porc ibérique est adapté aux dures conditions des pâturages des montagnes du sud de la péninsule Ibérique, notamment grâce à son métabolisme anabolique et son importante capacité de lipogenèse. Déjà très tôt, son alimentation est en grande partie composée de glans, (nourriture riche en hydrate de carbone facile à trouver dans les dehesas Espagnoles).

Son alimentation, son écosystème et ses caractéristiques morphologiques sont très différentes de celles du porc commun (porc blanc), on comprendra facilement que les produits dérivés tels que les jambons, les palettes, le lomo ou le chorizo sont autrement plus qualitatifs que ceux de ses cousins Européens.